Skip to main content

Créer des vidéos pour son entreprise est incontournable pour tout business qui souhaite se développer. La création de vidéos est aujourd’hui beaucoup plus abordable. Et, en fonction de votre besoin, un smartphone peut vous suffire à créer des vidéos à usage professionnel de super qualité !

J’ai interviewé Lionel Myszka, créateur et dirigeant de Lumière communication afin de vous expliquer les principaux intérêts de faire ses propres vidéos avec un smartphone.

La qualité vidéo d’un smartphone est suffisante pour faire des vidéos à usage professionnel.

Pour expliquer l’intérêt de produire des vidéos avec un smartphone, il faut remonter un peu le temps. Dans les années 2000, il n’y avait pas de smartphones, ni de réseaux sociaux, en tout cas pas au niveau professionnel et les entreprises qui les utilisaient étaient vraiment très peu nombreuses.

À l’époque, réaliser une vidéo demandait énormément d’équipement et les budgets étaient bien plus conséquents qu’aujourd’hui. C’était long de faire une vidéo, le matériel était lourd, il fallait des stations de montage, etc. Tout cela existe encore, mais l’usage a évolué avec l’arrivée des smartphones.

Le smartphone qu’on a dans la poche permet de filmer en 4k. Une résolution d’image que certaine caméra de cinéma ne possédait pas, il y a 15 ans. On peut obtenir une super qualité d’image, mais on peut aussi réaliser le montage directement sur le smartphone. Ce petit objet est un équipement complet qui aurait fait rêver beaucoup de vidéastes à l’époque.

On ne se rend pas toujours compte de la puissance et du potentiel de notre smartphone, mais c’est à n’en pas douter un véritable outil qui nous permet de réaliser des vidéos d’excellente qualité. La vidéo qui suit en est un bon exemple :

Augmenter sa fréquence de publication sur les réseaux sociaux et maintenir le lien avec son audience.

Les vidéos qu’on produit aujourd’hui, on les injecte dans des canaux de diffusion, les réseaux sociaux, qui n’ont plus rien à voir du tout avec ceux dont on disposait il y a 15 ans. Les réseaux sociaux sont des trous noirs, ils absorbent la matière, ils absorbent le temps, et n’ont aucune limite physique.

Les contenus que nous produisons sont absorbés par ces trous noirs, noyés dans un océan de contenus, et leur temporalité elle-même est modifiée. La durée de vie d’un contenu sur LinkedIn, Twitter et d’autres réseaux sociaux est de quelques jours, dans le meilleur des cas. Elle est souvent de quelques heures.

On peut le regretter. Ou s’adapter.

Créer des vidéos avec son smartphone, c’est s’adapter à ces nouvelles lois de la communication. Puisque la durée de vie des contenus est plus courte, on va mettre moins de temps à les produire. Quand a appris à utiliser correctement son smartphone, on peut produire une vidéo très correcte, seul, en quelques heures.

Parce qu’on est plongés dans un océan d’infobésité, on va se singulariser par une fréquence de publication plus élevée pour maintenir le lien avec son audience ou sa cible.

Là où il y a 15 ans, on pouvait faire produire 3 ou 4 vidéos par an, et c’était déjà pas mal au niveau budget pour beaucoup d’entreprises, aujourd’hui, on va produire 3 ou 4 vidéos par mois.

D’où l’intérêt d’apprendre à produire soi-même ses vidéos avec un outil qu’on n’a pas besoin d’acheter puisqu’on l’a déjà dans la poche.

Robin Welschinger

Vidéaste et réalisateur freelance depuis 2017

J’aide les entreprises à atteindre leur audience en créant des vidéos captivantes, authentiques et performantes.

Originaire de Bretagne et mobile dans toute la France, je suis spécialisé dans la production de films publicitaire, de films de marque et de contenus vidéo pour les réseaux sociaux.